Nombre total de pages vues

jeudi 19 octobre 2017

Cas de conscience


J'ai un cas de conscience à vous soumettre.
Un auteur m'a fait une demande d'ami Facebook cet été et j'ai accepté.
Puis, il m'a contactée en mp pour me parler de son roman, me conseiller de le lire et d'en faire une présentation sympa sur mon blog, tout comme les blogueuses dont il me joignait les chroniques.
J'ai trouvé cela un peu cavalier, car il fallait que j'achète son livre ET que j'en dise du bien, puis que je partage sur les différentes pages FB consacrées aux livres dont je faisais partie.
Avant de commencer un roman, je ne sais pas si je vais aimer ou pas. Parfois, mes chroniques sont assez plates, car le roman ne m'a fait ni chaud ni froid, parfois, je descends complètement un bouquin que je n'ai pas aimé. Je ne traite pas ainsi un auteur parce qu'il débute, rassurez-vous. Attendez de voir ma chronique sur Voyage au bout de la nuit de Céline et vous comprendrez que si je n'aime pas, je n'aime pas. Enfin, si j'ai adoré, je porte aux nues avec sincérité.
Je suis allée sur le site de ma librairie pour trouver le livre et là, première mauvaise surprise : ce n'est pas un poche, il faut quand même débourser 18 euros ... or, question budget, j'achète rarement des livres neufs, même en poche. Direction donc vers un site d'occasion et je trouve le roman en question pour moins de 5 euros frais de ports compris. Bon pourquoi pas, après tout on peut avoir de bonnes surprises et, d'occasion, cet auteur n'aura son pourcentage sur la vente.
Le livre est arrivé, je l'ai lu et je n'ai, hélas aucun bien à en dire... Je peux vous assurer qu'il ne fera pas date dans dans les annales.
Alors, que faire ?
Vilaine, mais honnête, je le descends, le lui fait savoir et partage partout sur Facebook ainsi qu'il me l'a demandé ou je m'abstiens ?
Je me dis que si je prends l'option "vilaine", je vous épargnerai peut-être un achat déception, que les lecteurs auront une opinion différente de toutes celles qu'ils ont pu lire et que l'auteur se montrera - je l'espère - moins prétentieux et plus diplomate la prochaine fois.
Mais vous, que feriez-vous ?

Enregistrer un commentaire